Site brasileiro onde você pode comprar qualidade e entrega viagra preço cialis barato em todo o mundo.

Coronarographie


Fiche : V 6
Vous allez avoir une coronarographie

Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l’accepter ou de le refuser. Une information vous est fournie sur le déroulement de l’examen et de ses suites. Le médecin radiologue est qualifié pour juger de l’utilité de cet examen pour répondre au problème diagnostique que se pose votre médecin. Toutefois, il se peut que cet examen ne donne pas toutes les réponses. Il est très important que vous répondiez bien aux questions qui vous seront éventuellement posées sur votre état de santé ainsi que sur les médicaments que vous prenez (liste écrite des médicaments). Certains traitements doivent en effet être modifiés ou interrompus pour certains examens d’imagerie. N’oubliez pas de vous munir de vos anciens examens pour une comparaison et surtout de respecter les recommandations qui vous sont faites. La radiographie utilise des rayons X
En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré chez les patients compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. A titre d’exemple, un cliché simple correspond en moyenne à l’exposition moyenne naturelle (soleil) subie lors d’un voyage de 4 heures en avion. Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas. L’IRM et l’échographie n’utilisent pas de rayons X
Ce sont des examens non irradiants qui utilisent soit les propriétés des champs magnétiques pour l’IRM, soit les propriétés des ultrasons pour l’échographie. Pour les intensités utilisées par ces deux techniques, il n’a jamais été décrit de conséquence particulière pour l’homme. Cette fiche d’information est commune à celle élaborée
par la Société Française de Cardiologie
De quoi s’agit-il ?
La maladie coronaire peut être responsable d'angine de poitrine (douleurs dans la poitrine), d'infarctus du myocarde, d'insuffisance cardiaque (qui se traduit le plus souvent par un essoufflement) et peut évoluer éventuellement vers un décès. L'évolution peut être en grande partie freinée par un traitement adapté, il est donc important de faire un diagnostic précis. La coronarographie permet de faire un bilan exact des atteintes (rétrécissement ou occlusion) de vos artères coronaires. Le déroulement de l’examen
La réalisation du cathétérisme cardiaque et de la coronarographie est détaillée dans un livret édité par la Fédération française de cardiologie. La coronarographie comporte-t-elle des risques ?
Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication. un risque d'incidents ou d'accidents, notamment : - complications allergiques le plus souvent liées à l'utilisation de produits radiologiques iodés ou d'anesthésique local. Si vous avez déjà présenté des manifestations allergiques, il faut absolument en informer le médecin. - complications au niveau du point de ponction de l’artère. La complication la plus fréquente est la formation d'une ecchymose ou d'un hématome au point de ponction qui peut persister plusieurs jours mais qui est habituellement sans conséquence. Cependant l'augmentation de volume dans les jours qui suivent l'examen doit vous conduire à consulter rapidement. Plus rarement, le maniement des sondes peut occasionner des blessures vasculaires et nécessiter une réparation chirurgicale et/ou une transfusion sanguine, ou décrocher un fragment d'athérome responsable d'une embolie. - complications cardiaques et vasculaires. Au cours de l'examen, peuvent survenir des malaises, des douleurs dans la poitrine, des palpitations liées à un trouble du rythme. Les complications graves sont quant à elles très rares. A titre indicatif, dans une revue publiée dans la littérature médicale, sur une grande série de patients, on note un risque de décès de 0,8/1000, de perturbations neurologiques (notamment paralysies) de 0,6/1000, d'infarctus du myocarde de 0,3/1000 å. D’autres complications moins sévères ont été rapportées, leur fréquence est inférieure à 1%. En cas de complications ou de situations imprévues, une angioplastie (dilatation du ou des rétrécissements des artères coronaires par un ballon) ou une intervention chirurgicale de pontage coronaire ou toute autre action peuvent être nécessaires d’urgence en fonction de l'état clinique. Quels bénéfices peut-on attendre de la coronarographie ?
Selon les résultats de la coronarographie et de l’ensemble du bilan clinique, des médicaments vous seront ou non prescrits à long terme. En fonction des lésions observées, il est possible d'envisager un geste de revascularisation : soit un pontage coronaire, soit une angioplastie coronaire. La coronarographie contribuera à déterminer le geste le plus approprié à votre état, afin de diminuer le risque de complications ultérieures et d'améliorer le confort de votre vie. La décision thérapeutique sera naturellement prise en accord avec vous-même et votre cardiologue. Résultats Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais. Ce que vous devez faire
Avant l’examen, vous devez absolument nous dire :
Avez-vous des risques particuliers de saigner ?
avez-vous une maladie du sang ou des saignements fréquents ou prolongés
(du nez par exemple) ? prenez-vous un traitement fluidifiant le sang (anticoagulant ou anti-agrégant plaquettaire type Aspirine, Asasantine, Kardegic, Persantine, Plavix, Previscan
Sintrom, Solupsan, Ticlid …), ou tout simplement souvent de l’Aspirine contre le
mal de tête ?
dans ce cas, il pourrait être nécessaire d’arrêter ce traitement avant l’examen : nous vous préciserons
combien de temps
Etes-vous allergique ?
à certains médicaments ou pommades, ou êtes-vous asthmatique ?
avez-vous mal toléré un examen radiologique ? Avez-vous eu récemment une infection (fièvre, mal de gorge) ou des soins
dentaires ?
Etes-vous diabétique, et si oui prenez-vous des biguanides
(Glucinan®, Glucophage®, Stagid®) ?
Avez-vous une maladie fragilisant le rein ?

Etes-vous enceinte ou susceptible de l’être ? Allaitez-vous ?
Messieurs, avez-vous des problèmes pour uriner (adénome prostatique) ?

D’une manière générale, n’hésitez pas à fournir tout renseignement qui vous paraîtrait important à
communiquer et à nous informer de toute maladie sérieuse.
.
.
Apportez le jour de l’examen
1. la demande de votre médecin (ordonnance, lettre, …) 2. la liste écrite des médicaments que vous prenez, 3. le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM) 4. tous vos résultats d’analyses de sang. Pour l’examen :
A moins de consignes particulières adaptées à votre état de santé, vous devez respecter les consignes suivantes : - ne pas manger au cours des six heures précédant l’examen - ne pas fumer pendant les 24 heures qui précèdent l’examen. Il est de toute façon recommandé d'arrêter toute intoxication tabagique. Après l’examen, après le retour dans votre lit :
Vous serez surveillé, pour vérifier en particulier qu'il n'existe pas de saignement à l'endroit de la ponction. Les membres de l'équipe médicale vous diront à quel moment vous pourrez boire et manger. Ils vous expliqueront pendant combien de temps vous devrez rester allongé. Afin d'éviter le risque d'hématome à l'endroit de la ponction artérielle, en général au pli de l’aine, il vous est demandé de rester allongé pendant plusieurs heures sans plier la cuisse du côté où la piqûre a été faite. Si la ponction a été faite au pli du coude, on vous demandera de ne pas utiliser ce bras pendant plusieurs heures (en particulier pour la toilette). Si l'examen est réalisé en "ambulatoire", c'est après une période d'observation de quelques heures que vous pourrez retourner chez vous, accompagné. Vous ne devez pas conduire vous-même votre voiture au retour, ni prendre seul les transports en commun. A votre retour à la maison :
- vous devez vous détendre et vous reposer durant 24 heures ; - vous devez boire de l'eau (2 litres par 24 heures) ; - vous devez garder le pansement placé au niveau de la ponction durant 24 heures ; - vous ne devez pas conduire pendant les 24 premières heures et éviter d'effectuer des exercices physiques intenses au cours des 48 heures qui suivent l'examen ; - il vous est recommandé de ne pas fumer. Si besoin, reprenez contact avec nous. Urgence :
Appelez immédiatement votre médecin :
1/ Si vous commencez à saigner à l'endroit où le cathéter a été introduit (en cas de saignement, allongez vous et appuyez sur la zone du saignement ou faites appuyer par une personne de votre entourage). 2/ Si vous constatez un changement de couleur, de volume ou de température au niveau de la zone de ponction de l'artère 3/ Si vous avez des douleurs, une sensation de froid, une modification de la sensibilité, ou un changement de couleur du bras ou de la jambe concerné par la ponction artérielle. 4/ Si vous avez une boule qui persiste au niveau du point de ponction dans les semaines qui suivent l’examen. 5/ Si vous avez de la fièvre ou des frissons Il est normal que vous vous posiez des questions sur l’examen que vous êtes amené à passer. Nous espérons y avoir répondu. N’hésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire. Madame, Mademoiselle, Monsieur ……………………………. a personnellement rempli cette fiche le ……………………………… et donné son accord pour que l’examen soit réalisé. Signature Secrétariat (Consultation) : 01.56.09.37.41 Ces fiches sont la propriété de la SFR (Société Française de Radiologie). Tout droit de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés réservés pour tous pays (Code de la propriété intellectuelle). Aucune diffusion par sponsoring n’est permise sans l’autorisation expresse de la SFR.

Source: http://www.radiocardio-vasculaire.fr/pdf/maladies/coronarographie.pdf

palmer-nutrition.com

537 S. Boulder Highway Suite B Henderson, NV 89015Email: jpalmerdc@gmail.com Phone: (702) 565-6211 Fax: (702) 565-1937 NUTRITIONAL EVALUATION Tests Used for Analysis: Comments: Patient Symptom Survey. Patient's comments: My concerns are fatigue and hair loss. This analysis and the recommendations are not for the purpose of treating or curing disease (cancer, hepatitis, arthritis

firststateinvestments.at

Wholesale Global Listed Infrastructure Securities Fund Monthly Update January 2014 Performance Summary (% before fees and expenses) p.a. Incep. p.a. Wholesale Global Listed Infrastructure Securities Fund* UBS Global 50-50 Infrastructure & Utilities Net TR Index (AUD hedged)***The fund inception date is June 2007**The benchmark from inception was the S&P Global Infrastr

Copyright © 2010-2014 Articles Finder